Bruxelles autorise une aide à la restructuration à l'entreprise française d'exportation de volaille Tilly-Sabco

 

La Commission européenne a autorisé mercredi une aide à la restructuration d’un montant de 3,6 millions d’euros en faveur de l’entreprise d’exportation de la
filière avicole SA Tilly-Sabco.

La société Tilly-Sabco, implantée dans le Finistère en Bretagne, est la filiale grande export du groupe UNICOPA. Elle emploie 325 personnes et elle est
principalement active sur le marché du Moyen-Orient. En raison de la médiatisation de l’épizootie de la grippe aviaire, elle a été confrontée
depuis octobre 2005 à des difficultés liées à la chute de la consommation, à la baisse des exportations et à la diminution des prix.

La présence du virus H5N1 révélée en France dans un élevage de dindes dans le département de l’Ain en février 2006 a
entraîné des mesures d’embargo sur les volailles en provenance de France de la part de plus de 50 pays (y compris les pays du Moyen-Orient), provoquant un arrêt
des ventes et un ralentissement considérable de la production.

En juin 2006, la Commission a autorisé une aide au sauvetage de 3,6 millions d’euros pour l’entreprise sous forme d’une avance remboursable. Par la suite, la France a
informé la Commission en décembre 2006 de son intention d’accorder à l’entreprise Tilly-Sabco une aide à la restructuration sous forme de subventions
directes par la transformation des avances remboursables de 3,6 millions d’euros versées au titre de l’aide au sauvetage.

Le plan de restructuration consiste à optimiser la compétitivité de l’entreprise sur ses marchés actuels. Les choix stratégiques de
rationalisation de l’activité de l’entreprise sur son cœur de marché historique du Moyen Orient et des DOM sur les poulets entiers et les saucisses ainsi
que la consolidation du fonds de commerce sur Pays Tiers de l’activité saucisses se traduisent par un désengagement sur les marchés «tactiques» de
Tilly-Sabco (découpe poulet, produits élaborés et dinde), soit une baisse d’activité totale de 41% (35 700 tonnes) sur ces marchés.

 

Related Posts
Leave a reply