“Grâce à Nicolas, nous avons une grande expérience de la distribution. Sur le marché chinois, nous sommes très regardants sur la manière de vendre du vin
via un réseau de professionnels”, a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse à Pékin pour les 60 ans du groupe.
“On se dit qu’il y a quelque chose à faire, on y réfléchit pour véritablement faire un projet”, a-t-il dit.
Après s’être allié avec le groupe chinois Changyu pour ses débuts en Chine, Castel a décidé de se doter de son propre réseau de distribution en
s’appuyant sur dix distributeurs qui maillent tout le pays.
En 2008 le groupe bordelais a vendu 5,4 millions de bouteilles en Chine, contre 2,6 millions en 2007, a précisé Xavier Pignel-Dupont, directeur général de Castel en
Chine.
Pour 2009, le groupe vise 12 millions de bouteilles, selon M. Castel.
La Chine est entrée en 2008 dans les dix premiers consommateurs de vin dans le monde et devrait se classer au septième rang d’ici 2012.
Grâce à une progression de la demande de la Chine et de la Russie, la consommation mondiale de vins va continuer à augmenter d’ici 2012, malgré une année 2009
“incertaine”, selon une étude réalisée pour Vinexpo, salon du vin et des spiritueux dévoilée en janvier.