Pernod Ricard

 

Le numéro deux mondial des spiritueux cède la marque de gin Lubuski à Vinpol, la division de l’allemand Henkell & Sektellerei, un producteur et distributeur
indépendant de vins pétillants, de vins tranquilles et de spiritueux en Europe. Dans le cadre de l’acquisition du suédois Vin & Sprit AB finalisée le 23
juillet 2008, Pernod Ricard s’était engagé auprès de la Commission européenne à céder un certain nombre de marques, dont Lubuski Gin.

Pernod Ricard

 

Le directeur général de Pernod Ricard a annoncé jeudi que son groupe ne comptait pas procéder à des acquisitions avant 2011, la priorité actuelle
étant de rembourser la dette contractée lors du rachat pour 8,9 milliards de dollars de la vodka Absolut, entièrement financé par l’emprunt.
Les propos du directeur général du numéro deux mondial des vins et spiritueux, jeudi à Reuters, semblent donc exclure une offre sur les vins de
l’américain UST, si ceux-ci étaient mis en vente après le rachat d’UST par Altria Group.
“Nous pourrions éventuellement être intéressés”, a déclaré Pierre Pringuet dans une interview à Reuters. “Mais nous ne ferons certainement
pas de pas dans cette direction. Nous ne regardons pas ce qui est au-delà de nos moyens.”
La dette de Pernod Ricard représente actuellement six fois le bénéfice opérationnel du groupe, mais Pringuet compte ramener ce ratio dans une fourchette de 4,5
à 5 d’ici juin 2010, et à 4 d’ici juin 2011.
A cette date, ajoute-t-il, le groupe sera prêt à investir de nouveau.
Marianne Geller, version française Gilles Guillaume

Leggi Anche
Scrivi un commento